Intense Silence d’Uyuni

Cette région de l’Altiplano Bolivien ne ressemble à aucune autre. Les paysages déserts et vierges du Salar d’Uyuni et du Sud Lipez sont parfaitement uniques en Amérique latine.

Quand le vent chante dans les oreilles du plus grand désert de sel au monde.

L’expérience est touristique, à bord d’un 4×4 vous avancez dans l’immensité blanche, l’idée de m’y aventurer seule n’a pas effleuré mon esprit mais certains voyageurs en vélo tentent l’aventure.

L’instant,

Ce n’est qu’une fois le moteur coupé que le paysage choque réellement la pupille.

La croûte de sel craque sous nos pieds, le vent qui ne rencontre aucun obstacle sifflote dans nos oreilles. Je prends quelques minutes loin de mes compagnons d’aventure pour écouter ce silence profond, j’ai bien conscience que je ne le ré-écouterai pas de si tôt.

photo entre copines dans le salar de uyuni

Evidemment la tentation est trop forte .. nous jouons comme des enfants avec la perspective qu’offre ce terrain plat et immaculé !

Les idées fusent, la carte SD de notre appareil se remplie bien vite.

Chaque son inonde mes oreilles, comme si ce paradis blanc décuplait l’ouïe. La vue est aussi perturbée par des lignes aux perspectives interminables. Certains volcans au très loin semblent en lévitation sous l’effet du soleil qui réchauffe le sol.

Il est bientôt temps d’observer le coucher du soleil.
L’étoile franchi l’horizon, elle laissera place au vent glacé et à un millier de petites sœurs étoiles.

coucher de soleil sur  le salar de uyuni
La boule de feu disparaît derrière l’horizon, à demain !

Si tu te demandes,

L’eau extrêmement rare excepté ces 3 mois de l’année est pourtant à l’origine de cette plaine de sel, il y a 14 000 année cette région était un immense lac.

salar de uyuni, photo fun
Radeau imaginaire

Difficile à imaginer mais de Janvier à Mars de fortes pluies inondent ce désert de sel qui devient alors une gigantesque lagune et offre aux photographes des effets miroirs incroyables.

Un grain de sel,

  • Une couche de sel de 2 à 120 m de profondeur..
  • Situé à 3658 m d’altitude sur le célèbre plateau de l’Altiplano.
  • Le plus vaste désert de sel au monde : surface de 10 000 km2.
laguna colorada salar de uyuni
Le Salar se transforme peu à peu, de lagunes en montagnes nous découvrons le Sud Lipez,
lagune du dalar de uyuni et ses flamants roses
Les lamas laissent place aux flamants roses,

D’une lagune à l’autre la couleur de l’eau varie radicalement, du bleu laiteux très clair, comme les flots d’un torrent glacières ; à un rose bonbon pouvant parfois aller jusqu’au rouge sanguinolant. Les tableaux successifs nous laissent sans voix, pour le plus grand bonheur de nos oreilles qui décortiquent chaque son, tentant de capter le message du dessert.

Peu à peu, les pistes à peine dessinées de l’extrême Sud Bolivien nous mènent jusqu’à la frontière Chilienne, direction San Pedro de Atacama.

Cette expérience touristique dans le Salar d’Uyuni (tour organisé de 4 jours en Jeep) ne reflète pas ma conception du voyage, mais il faut reconnaître que la visite de certains lieux protégés et austères est encadrée pour des raisons pertinentes de sécurité et de préservation des milieux.

L’Aventure ce n’est pas la porte ouverte à tout !

Éco-logique,

Les touristes envahissent même le désert, sommes nous trop nombreux ? ou trop curieux ? Je n’ai pas la réponse, comme vous je fais « de mon mieux » et j’imagine que si chacun de ces touristes partait dans une direction différente, l’impact ne serait que décuplé. Organiser le tourisme semble être une bonne chose.. des itinéraires fixés, des zones épargnées, des visiteurs contenus et sensibilisés.

En espérant un développement harmonieux de ce tourisme motivé par la contemplation de la Nature. Espérons que les sociétés locales de 4×4 qui proposent ces excursions raisonnent leur développement, comme nous n’avons pas été capable de le faire en Europe.

Espérons enfin que l’extraction du précieux lithium ne laisse pas de côté les rêveurs touristes, pour une entreprise autrement plus rentable et polluante. Le Dieu « Argent » guette, les terres s’assèchent déjà et nos véhiculent électriques ne rempliront pas les ventres de milliers de Boliviens aux terres incultivables.

Aux intéressés, plus d’infos sur la situation de la Bolivie face à l’enjeu du lithium dans l’a super brève « Le dessous des cartes » by ARTE.tv

Nous sommes de plus en plus nombreux sur Terre, plus nombreux aussi à voyager, à polluer, plus nombreux aussi à connaitre ces précieux espaces, plus nombreux à souhaiter leur préservation, plus nombreux donc plus impactants.

Restons humbles, respectons notre planète, informons-nous, refusons à notre échelle l’inacceptable destruction de nos ressources et de nos rêves.

Lucie

Piquée au cœur par le Voyage et la Liberté grandeur Nature, je vous partage ici mes plus belles escapades et rencontres, ces instants suspendus qui forgent ma vision du voyage. Vous retrouverez aussi quelques poèmes et chansons, il arrive qu'un ruisseau bien caché ou une montagne inaccessible me souffle l'inspiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page